Redonner du sens au... 

Samuel,
ancien salarié abatteur pendant 19 ans.

Témoignage de Ludovic, éleveur à Châteaubriant (44), chez qui a eu lieu le premier test d'abattage à la Ferme

Dominique Barreau,

chef de projet agriculture et alimentation à Nantes Métropole

Caroline,
éleveuse de Brebis à Blain (44)

Bernard Lebeau,

vice président au Conseil départemental de Loire-Atlantique en charge du dossier agricole et alimentation

"Depuis plusieurs années déjà, le Département défend la promotion des circuits courts pour une alimentation locale et de qualité. Cet engagement se traduit par des actions de relocalisation des circuits alimentaires, principalement à destination de la restauration collective.

C’est pour cela que le Département soutient la réflexion sur l'abattage à la ferme, portée par l’AALVIE. Il mène, en lien avec la Région, une étude complémentaire sur le modèle économique et l'implication des collectivités dans ce projet (financement et gouvernance). Les conclusions de cette étude sont attendues pour l'été 2020. 

Au Département, nous sommes conscients des besoins et des attentes des éleveurs, tant en termes de bien-être animal que de structures d’abattage locales et compétitives.

Le projet porté par l’AALVIE, au-delà d'améliorer les conditions d’abattage des animaux, participerait d'un véritable projet de territoire. En relocalisant la filière de l'abattage, en garantissant un retour de la valeur ajoutée dans les fermes, en valorisant le métier d'éleveur, il ancrerait durablement l'élevage dans notre département.  Ce projet est ambitieux et nous espérons qu’il puisse aboutir et contribuer à l’amélioration d’une alimentation locale et de qualité pour tous, y compris dans la restauration collective."

Bernard Morilleau,

maire de Sainte-Pazanne (44) et président du PETR (pôle d'équilibre territoriale et rural) Pays de Retz (zone d'implantation de la première structure dédiée)

De plus, si l'épisode de Covid que nous venons de traverser a quelque chose à nous apprendre, c'est bien concernant les vertus de la relocalisation des filières agricoles et agro-alimentaires. L'abattage à la ferme, s'inscrit pleinement en acteur de ce changement qu'il faut mettre en oeuvre.

© juin 2020 par AALVie.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now